FormationSecuritySoftware

Prendre une commande en ligne avec le Click & Collect est la dernière tendance mode liée au Covid19.

Le président de la République a annoncé le mercredi 28 octobre 2020 un reconfinement national et la fermeture de tous les commerces non-essentiels. Une situation difficile à gérer pour la majorité des commerces et les restaurateurs, encore plus à l’approche des fêtes de fin d’année.

Il existe une solution pour palier à ce genre de situation avec le Click & Collect, système qui permet d’aller récupérer sa commande après l’avoir passée en ligne sur le site boutique. A noter que ce système n’est pas nouveau mais il prend tout son essor en ces temps inédits.

Ce mode de retrait est gagnant aussi bien pour le client que pour le commerçant. En tant que client, la mise à disposition de la commande est moins chère ou même gratuite. Cela évite aussi les pertes de colis et les délais de livraison trop long, car les articles commandés peuvent être disponibles en quelques heures seulement. Il n’est pas non plus nécessaire d’attendre toute la journée le passage du livreur pour une livraison à domicile. Pour les commerçants, ce système permet de faire venir le client en magasin et de le faire potentiellement acheter des articles que le client n’aurait pas pris s’il s’était contenté d’une livraison à domicile.

Comment faire une commande en ligne ?

La méthode est relativement simple car il suffit de vous connecter au site de la boutique et de sélectionner votre produit. N’omettez pas de bien sélectionner l’option qui vous permet d’aller chercher votre commande sur place (option Click & Collect)

En cette période de confinement, les petits commerçants doivent s’adapter rapidement afin de poursuivre leur activité. Cependant, tous ne sont pas équipés car certaines ne possèdent même pas de sites internet ! Il faut investir dans l’achat d’un site adapté pour la vente en ligne. Un investissement qui n’arrive pas aux meilleurs des moments. Mais heureusement, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a assuré que : « nous apporterons les moyens financiers pour permettre aux TPE françaises d’accélérer leur numérisation ».
Un forfait de 1 000 € serait alloué aux commerçants pour le développement de leur site.

Il existe de nombreuses solutions pour mettre son site en ligne. Payantes, forfaitaires, gratuites, … le choix peut s’avérer difficile. Attention aux arnaques !

 

click and collect

L’un des choix les plus judicieux est la formation adaptée et personnalisée (1 000 € en moyenne).
Le responsable de la boutique possède toutes les compétences requises pour mettre en ligne sa propre boutique. L’investissement est vite rentabilisé puisque le coût est bien moindre que la construction d’un site développé par une agence spécialisée ( 4 000 € en moyenne)